Une diplomée de la Licence ECMN lance Hey Buddy, la nouvelle marketplace du high-tech

zineb, ancienne de la licence pro ECMN, lance hey buddy, marketplace du hitech

Zineb, 22 ans, Licence Pro ECMN promo 2016, a lancé la plateforme Hey Buddy, une marketplace spécialisée dans le matériel high-tech. Retour sur son parcours :

« Avant d’intégrer la Licence ECMN, j’ai fait un Bac Littéraire. J’étais très attirée par les langues au lycée. Et puis je me suis rendu compte que ce que j’aimais c’était tout ce qui tourne autour du commerce international. J’ai donc fait un DUT TC (Techniques de Commercialisation). J’ai ensuite découvert la Licence ECMN à Efreitech, qui permettait, en plus de développer ses compétences commerciales, de développer ses langues et d’acquérir un background technique (avoir des notions de code, savoir créer son propre site, savoir comment fonctionne le web, etc.). Aujourd’hui il est essentiel de savoir jongler entre le commercial et la technique, et c’est quelque chose que j’ai pu développer avec la licence ECMN.

Quels sont les points forts de la Licence Pro ECMN ?

On a eu énormément de cours sur le community management, la négociation, le commerce international, l’entrepreneuriat (comment lancer sa startup, comment écrire un business plan, comment calculer ses dépenses à l’avance, comment développer son idée, son Time to Market et son MVP…), et tout ça c’est vraiment génial. C’est ce que j’ai adoré avec la Licence ECMN : quand je suis arrivée je n’avais absolument aucunes connaissances en code, et aujourd’hui je peux développer facilement une newsletter ou retravailler mon site.

Peux-tu nous présenter la société que tu as créée, Hey Buddy ?

Hey Buddy est le premier dépôt vente en France qui permette aux particuliers de vendre leur hi-tech d’occasion en toute sécurité. On commence par récupérer le produit du vendeur, qui nous l’envoie gratuitement (Hey Buddy prend en charge les frais de port). On le teste, puis on le prend en photo de manière avantageuse pour qu’il puisse se vendre facilement. On le met ensuite en ligne et on s’occupe de trouver les nouveaux acheteurs. Le vendeur n’a absolument rien à faire mis à part nous envoyer son produit gratuitement.

L’avantage pour l’acheteur c’est qu’il est sûr d’avoir des produits qui soient conformes, fonctionnels, et aucun problème de paiement. Il faut savoir que les arnaques au paiement entre particuliers sont fréquentes. Il y a également les négociations, sans arrêts, avec les « vendeurs de tapis » sur Leboncoin qui négocient pour 5€. C’est très frustrant lorsqu’on met en vente un produit de qualité, de devoir sans arrêt baisser son prix, négocier et risquer de se faire arnaquer. Et nous, ce qu’on apporte, c’est cette sécurité à la fois pour l’acheteur et pour le vendeur : le vendeur est sûr de ne plus se faire arnaquer, et le vendeur y gagne du temps et de la tranquillité (et tout ça gratuitement parce que sur Hey Buddy on n’impose aucune commission au vendeur).

Comment vois-tu l’évolution de ton entreprise dans les mois à venir ?

On est lancés depuis 3 mois donc on est encore tout jeunes, mais on a déjà réussi à acquérir une base de clients fidèles. On n’a que des avis positifs pour l’instant. J’espère que cela continuera et que nos clients resteront satisfaits de notre travail. On a également fait quelques apparitions dans la presse et on espère tout simplement qu’on va continuer à faire grandir notre catalogue et convaincre le plus grand nombre qu’aujourd’hui on peut acheter de l’hi-tech sur internet entre particuliers sans se faire arnaquer.

As-tu toujours eu cette fibre entrepreneuriale ?

J’ai toujours eu une âme d’entrepreneure, depuis toute petite, j’ai toujours voulu des challenges, réussir et bouleverser les choses, et quand je suis arrivé à Efreitech on m’a dit que je pouvais développer et mettre à profit cet intérêt pour l’entrepreneuriat. Et c’est avec ces compétences que j’ai acquises durant la licence ECMN que j’ai pu lancer ma boîte et développer moi-même une partie de mon site. »

Découvrez Hey Buddy :

Hey-Buddy-logo

Découvrez la Licence Pro ECMN :

logo-licence-pro-ecmn

Ces articles pourraient vous intéresser :

un-ancien-d'efreitech-leve-130-000-euros
témoignage-chloé-master-entrepreneuriat
de fleuriste à community manager : les parcours de margaux